Cryothérapie : les vrais bienfaits du grand froid

Face à ce froid extrême, la température extérieure de la peau passe de 34 °C à 5-7 °C, et la température interne du corps est abaissée de 0,5 à 1 °C. Un choc thermique brutal qui a des conséquences sur l’organisme.

  • Les vaisseaux sanguins se rétractent puis se dilatent quand on sort de la chambre, entraînant une modification des flux sanguins et une oxygénation des tissus.
  • Une action sur la douleur, grâce à la combinaison de deux effets : l’anesthésie des récepteurs cutanés et la diminution de la vitesse de transmission de l’influx nerveux (la sensation de froid prend le dessus).
  • Libération d’endorphines, les hormones de bien-être.
  • Libération de molécules anti-inflammatoires.
  • Ralentissement du rythme cardiaque.
  • Augmentation de la tension artérielle de 20 à 25 mm de mercure (mmHg).de mercure (mmHg).